Skip to content
Filter icon Filtre

Une sagesse ancienne

Vous avez peut-être entendu parler du dicton séculaire « mens sana in corpore sano » ou « un esprit sain dans un corps sain ». Cette affirmation est plus vraie que vous ne le pensez, car de plus en plus de recherches indiquent un lien étroit entre la santé mentale et l’alimentation.

Notre système intestinal est relié au cerveau par un gros nerf, le nerf vague ou « le dixième nerf crânien ». L’intestin et le cerveau s’envoient des messages via ce nerf. Votre cerveau influence donc votre flore intestinale, mais à l’inverse vos intestins peuvent aussi influencer le comportement émotionnel du cerveau. On estime que 95% de la sérotonine du corps, le neurotransmetteur qui stabilise l’humeur, est produite par des bactéries dans l’intestin.

Respecter de saines habitudes alimentaires sont donc importantes pour votre santé physique et mentale. Et nous sommes heureux de vous aider avec des conseils, des ingrédients et des recettes qui vous font vous sentir bien physiquement et mentalement.

Des aliments pour vous rendre heureux

Manger sainement est essentiel pour profiter d’une digestion saine. Les fruits et les légumes sont bien sûr primordiaux. Les légumes à feuilles sombres et les légumineuses sont particulièrement bons pour le cerveau. Ils regorgent de propriétés positives, comme une bonne dose d’acide folique. Elle est synonyme d’une mémoire plus forte, d’une meilleure concentration et elle protège le cerveau contre la dépression.

Avez-vous déjà entendu dire que manger du poisson pouvait vous rendre plus intelligent ? Eh bien, c’est vrai (un peu). Les poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau ou le hareng contiennent beaucoup d’oméga 3. Ces acides gras, comme l’acide folique, favorisent la mémoire et diminuent le risque de dépression. Le poisson contient aussi de la vitamine D qui est souvent trop faible dans les valeurs sanguines des personnes aux prises avec des sentiments dépressifs. Donnez un double coup de fouet à votre mémoire et à votre esprit avec ce poisson oriental au riz à l’ail et aux épinards !

Essayez aussi d’opter autant que possible pour des produits à grains entiers, comme le riz complet ! Ils contiennent des glucides dont nous avons besoin pour produire de l’énergie. Les glucides complexes contenus dans les produits à base de grains entiers assurent une production lente de glucose. De cette façon, votre corps reçoit progressivement une nouvelle énergie. Les glucides simples contenus dans les aliments sucrés peuvent vous donner un regain d’énergie rapide, mais par la suite, vous obtenez un énorme “sugar crash”.

De nombreux produits d’origine animale comme la volaille, les produits laitiers et les œufs contiennent de la vitamine B12. Bien que vous deviez manger ces groupes d’aliments avec modération, il est important de consommer suffisamment de cette vitamine. Êtes-vous végétalien? Alors, vous pouvez aussi conserver ces valeurs avec des légumineuses et des noix ! De plus en plus de recherches indiquent un lien étroit entre une carence en vitamine B12 et divers troubles neuropsychiatriques comme la dépression.

Une note de bas de page importante ! Des recherches récentes montrent que l’âge joue aussi un rôle important dans cette histoire. La structure de notre cerveau change tout au long de notre vie. Les jeunes adultes profitent davantage d’une consommation élevée de volaille et de viande rouge, car elle stimule la libération de dopamine et de sérotonine. Cependant, ces effets positifs n’existent plus chez les plus de 30 ans. Ils devraient manger de préférence des aliments particulièrement riches en antioxydants pour lutter contre les radicaux libres qui peuvent causer des maladies cardiovasculaires à un âge plus avancé.

Profiter d’un repas végétalien savoureux et sain? Essayez la salade de riz aux noix de cajou.

Vous préférez un morceau de volaille pour maintenir votre taux de dopamine ou de vitamines B12 ? Alors, goûtez le risotto aux pois verts et poulet fumé !

Aliments qui rendent triste

La régularité est la clé d’un mode de vie sain, à la fois physiquement et mentalement. L’exercice régulier vous maintient en forme physiquement. Et pour prendre soin de votre niveau d’énergie, il est préférable d’éviter les aliments qui provoquent de grandes fluctuations. La caféine, par exemple, active la réaction de combat ou de fuite dans le cerveau, ce qui vous rend plus concentré pendant un certain temps. Mais après, vous ressentirez plus la fatigue. En plus, elle a un impact négatif sur votre capacité à réguler le stress.

Il en va de même pour les produits contenant des glucides simples et beaucoup de sucres ajoutés. Ils stimulent les centres de dopamine dans le cerveau et sont donc addictifs. Ils sont très pauvres en nutriments et provoquent une inflammation dans tout votre corps, mais une consommation excessive de sucres ajoutés peut aussi entraîner une dépression.

Les douceurs n’ont d’ailleurs pas besoin d’être riches en sucres rapides. Vous pouvez profiter (presque) autant que vous le souhaitez du riz dessert aux baies de goji et aux graines.

Des habitudes qui rendent heureux

La régularité de vos repas est aussi importante. Tout commence par un bon petit déjeuner. Vous pouvez également manger de plus petites portions plus souvent tout au long de la journée. Assurez-vous aussi que vous êtes toujours suffisamment hydraté en buvant assez.

De nombreuses personnes se rabattent souvent sur une alimentation malsaine pendant les périodes de stress, ce qui peut aboutir à un cercle vicieux. Soyez donc conscient de quand vous mangez et pourquoi. Tenir un journal alimentaire peut aider. Êtes-vous quelqu’un qui mange trop à cause du stress ? Lorsque l’envie revient, écrivez vos sentiments dans un journal. De cette façon, vous pourrez découvrir ce qui vous dérange vraiment. Mangez-vous trop peu à cause du stress ? Un tel journal peut alors vous aider à planifier cinq ou six petits repas, au lieu des trois grands.

Un dernier conseil est de ne pas changer immédiatement toutes vos habitudes alimentaires. Opérez des changements positifs étape par étape. De cette façon, vous pouvez tenir plus longtemps et éviter une rechute majeure !

Un bon conseil pour éviter le stress : choisissez des repas rapides, simples, mais sains. Comme le poulet au curry rapide avec brocoli et riz aux amandes ou le riz cuisson rapide au coco avec des cubes de saumon.

Conclusion

Il est important de faire attention aux déclarations concernant l’effet de la nourriture sur votre santé mentale. La façon dont nos humeurs sont régulées est extrêmement complexe. Bien qu’une alimentation saine ait certainement un effet sur notre santé mentale, elle est loin d’être le seul facteur qui l’influence. Un mode de vie sain peut vous rendre plus fort mentalement, mais ne résout malheureusement pas les problèmes sous-jacents.

Êtes-vous aux prises avec des sentiments négatifs et vous sentez que vous ne pouvez pas vous en sortir seul ? Alors, sachez que vous n’êtes pas seul. Demandez de l’aide à vos amis, à votre famille ou à un professionnel de la santé mentale qualifié. Il existe aussi diverses plateformes sur lesquelles vous pouvez rechercher l’aide dont vous avez besoin ou simplement vous évader. Le pas pour être aidé est souvent plus petit que vous ne le pensez !

Restez connecté

Recevoir chaque mois, de nouvelles recettes, des conseils et des réductions