Skip to content
Filter icon Filtre

Pendant les vacances, les enfants ont tout d’un coup beaucoup de temps. Il devient parfois difficile de les occuper. Heureusement, vous n’avez jamais à chercher bien loin ! Cuisiner ensemble peut par exemple aussi être une forme d’artisanat. Et vous pouvez aussi bricoler avec du riz. Transformez-le en jouet, en instrument de musique ou en cadeau original… pour la fête des pères ou la fête des mères par exemple.

Nous ne voulons évidemment pas encourager le gaspillage du riz. C’est pourquoi nous donnons aussi quelques astuces culinaires sympas pour préparer du riz avec vos enfants. Il suffit de simplement le manger après. Parfois, le riz reste comestible même après avoir joué avec. Vous avez un paquet de riz qui a dépassé sa date de péremption ? Ne le jetez pas ! Vous pouvez en jouer avec !

Jouer avec la nourriture ?

Bien qu’on nous ait toujours appris qu’il ne faut pas jouer avec la nourriture, nous pouvons peut-être faire une exception. En plus, le riz non cuit ne compte pas encore comme de la nourriture (bien qu’il soit comestible).

Cela peut être très simple pour les plus petits parmi nous. En teignant le riz de quelques couleurs vives, vous disposez immédiatement d’un simple matériel de jeu sensoriel. Vous pouvez stimuler presque tous les sens avec. Les petits grains de riz non cuits sont durs et donc faciles à sentir. De cette façon, vous stimulez immédiatement la motricité fine. C’est aussi une façon amusante d’apprendre les couleurs. Les grains de riz durs font un joli son lorsque vous les laissez tomber (parfait pour fabriquer un instrument de musique). Utilisez toujours du colorant alimentaire au lieu de la peinture. Il sera en plus comestible après.

C’est aussi facile à faire. Placez le riz dans un sac de congélation refermable avec le colorant alimentaire et environ 3 cuillères à soupe de vinaigre. Fermez le sac et pétrissez le riz jusqu’à ce que tous les grains soient colorés. Ajoutez un peu de colorant alimentaire supplémentaire si nécessaire. Ensuite, étalez le riz uniformément sur du papier sulfurisé et laissez-le sécher toute la nuit. Pour éviter que le riz ne s’agglutine, il est préférable de le répartir de temps en temps. Le lendemain matin, le riz coloré est prêt pour jouer !

Un tout-petit a souvent assez avec un bol de grains de riz aux couleurs vives pour s’amuser à l’infini. Ce n’est pas dangereux, surtout si vous utilisez des colorants alimentaires. Le riz non cuit est comestible et assez petit. Il est évidemment toujours préférable de garder un œil sur votre trésor.

Pour les enfants un peu plus âgés, les possibilités sont aussi infinies. Vous pouvez remplir les vacances avec des bricolages créatifs à base riz. Saupoudrez par exemple le riz coloré couche par couche dans une bouteille pour faire une jolie bouteille de sable. Un cadeau élégant pour la fête des mères ou la fête des pères ! Ou faites un dessin avec de la colle sur du papier et saupoudrez à chaque fois d’une couleur de grains de riz. De cette façon, vous obtenez une sorte de mosaïque de riz. Le riz coloré peut aussi être utile pour les travaux manuels. Dans un diorama par exemple, vous pouvez utiliser du riz vert comme herbe ou du riz bleu comme eau. Les possibilités sont aussi grandes que votre imagination !

Préférez-vous créer quelque chose qui est thématiquement lié aux vacances de Pâques ? Avec une vieille chaussette (ou une chaussette dont la contrepartie a mystérieusement été mangée par la machine à laver) et du riz, vous pouvez créer une jolie figurine de lapin de Pâques en quelques étapes super simples. Découvrez ici comment faire !

Un autre projet d’artisanat amusant avec lequel vous pouvez continuer à jouer pendant des heures est la fabrication d’instruments de musique. Avec un faiseur de pluie, vous pouvez imiter partout le son d’une agréable averse. Tout ce dont vous avez besoin est un tube, du riz, des clous et du matériel pour le décorer. Placez une cuillère généreuse de riz non cuit dans le tube et scellez le tube. Ensuite, enfoncez (doucement) quelques clous dans le tube, de cette façon, le riz mettra plus de temps à tomber. Laissez-vous aller à la décoration et vous avez votre propre faiseur de pluie.

Une paire de maracas est tout aussi amusante à fabriquer qu’à jouer. Remplissez un ballon d’eau avec du riz non cuit et fermez le ballon. Faites une couche de papier mâché autour du ballon avec de la colle à papier peint et du papier journal. Terminez vos maracas en les attachant à un bâton et peignez-les dans votre couleur préférée. Il n’y a plus qu’à secouer !

Savourez ensemble la cuisine

Vous pouvez aussi « bricoler » dans la cuisine. Préparez le riz coloré de notre première astuce avec des colorants alimentaires pour donner un peu plus de couleur à un repas ordinaire. La garantie d’avoir une assiette bien vidée.

Mais la cuisine elle-même peut aussi parfois ressembler à du bricolage. Si votre enfant aime travailler avec des ciseaux et de la colle, il y a de fortes chances qu’il aime aussi préparer un rouleau de sushi dans la cuisine. Considérez-le comme un projet d’artisanat. Une heure de cuisine devient soudain une heure de jeu. Préparez votre riz à sushi (ou riz dessert), afin qu’il puisse refroidir. Déposer une feuille d’algues sur un tapis à sushi, côté rugueux vers le haut. Recouvrez-le d’une couche de riz. Gardez un centimètre libre aux deux extrémités. Vous pouvez mettre la garniture au milieu. Un morceau de concombre, une lanière de saumon, c’est comme vous voulez. Mouiller les bords de la feuille d’algues pour qu’ils collent. Roulez ensuite vos sushis en un rouleau serré à l’aide du tapis. Il est préférable de les couper vous-même avec un couteau (chaud) en parts de sushi.

Tout roule ? Alors, faites passer vos compétences en matière de sushi au niveau supérieur en créant une version légèrement plus difficile, comme un California Roll. Le riz n’est pas à l’intérieur, mais à l’extérieur. Un délicieux défi pour le chef sushi avancé.

Cuisiner ensemble est bien sûr toujours amusant quand quelque chose de délicieux est en perspective. Vous n’aurez pas besoin de beaucoup de persuasion pour demander l’aide de vos enfants pour préparer une bouillie de riz de grand-mère ou un gâteau de riz de grand-mère. S’ils peuvent le manger après, bien sûr !

Conclusion

Vous n’avez donc pas besoin d’aller aussi loin pour préserver la créativité de vos enfants. Avec une bonne portion de riz, vous pouvez non seulement cuisiner, mais aussi bricoler et même faire de la musique. C’est un moyen idéal pour stimuler les sens, mais aussi la motricité fine et la créativité. Et qui sait, ils développeront peut-être dès leur plus jeune âge une préférence pour un riz équilibré et de qualité !

Restez connecté

Recevoir chaque mois, de nouvelles recettes, des conseils et des réductions